Share |

USA

Un troisième cimetière vandalisé en deux semaines, des alertes à la bombe qui se multiplient et un président qui promet de lutter contre la «haine». Le débat est relancé aux Etats-Unis: le pays connaît-il une résurgence de l'antisémitisme ?

Junes Davis-Cohen, Juive, séfarade trempée dès sa naissance dans la soupe familial juive, religieuse et Parisienne, de pur souche. Décide, après une rencontre aussi fracassante que passionnelle de suivre l' homme de sa vie, à travers le monde. Ensembles ils habiteront Paris, Genève, New York

Plus de 170 pierres tombales ont été abîmées ou renversées le 18 février dans le cimetière juif Chesed Shel Emeth, à University City, près de Saint-Louis (Missouri). Devant l’ampleur des dégâts, Tarek El-Messidi, un militant de confession musulmane, a décidé de payer les réparations en récoltant des fonds sur le site de collecte musulman LaunchGood.

Israël est un petit pays sur la surface de la planète : un peu plus de vingt mille kilomètres carrés, peu ou prou la dimension de l’Etat du New Jersey aux Etats-Unis. C’est aussi un petit pays par son nombre d’habitants : moins de neuf millions de personnes vivent en Israël, moins que la population de la ville de New York.

Grande pianiste et peintre talentueuse, elle était connue dans la communauté juive californienne pour son restaurant strictement casher ‘The Milky Way’ (La Voie Lactée) où se côtoyaient des rabbins orthodoxes, des personnalités du show-biz et des touristes.

Victor Elmaleh est né au Maroc en 1919. Son père possédait une affaire commerciale, d’import / export dans la ville d’Essaouira. A l’âge de 11 ans, le petit Victor découvrit l’Amérique pour la première fois. Il s’établit chez des membres de sa famille à New York. 

En réaction au drame, la communauté juive a témoigné sa solidarité en remettant aux musulmans de Victoria les clés de leur synagogue. Estimant qu’ils doivent avoir un lieu où se recueillir, cet acte restera longtemps gravé dans leurs mémoires. 

A l’aéroport de Chicago-O’Hare, un photojournaliste capte une scène : deux hommes en train de discuter, chacun avec un enfant sur les épaules. L’un d’entre eux est juif, son fils porte une kippa et la pancarte « Nous avons déjà connu ça. Plus jamais. Les juifs contre le décret. » L’autre est musulman et porte sur ses épaules sa fille coiffée d’un foulard.

C'est un communiqué officiel que la communauté juive américaine aura du mal à oublier. Vendredi 27 janvier, lors de la journée de commémoration de l'Holocauste, date anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, les portes-paroles du Président Trump ont publié un message en omettant de mentionner explicitement les victimes juives:

Nombreux sont les conservateurs qui ont changé d'avis sur Trump. Ainsi, celui qu'ils trouvaient dérangeant est devenu acceptable. Le cas le plus emblématique de ce revirement est celui de Mitt Romney qui, naguère, désavouait Trump, le traitait de malhonnête, de « charlatan et imposteur

L’élection de Donald Trump est sur le point de changer la vie de bien des gens. Celle de tout un paquet d’Américains pour commencer, des plus riches aux plus fauchés. 

Donald John Trump est un homme politique et homme d'affaires américain, né le 14 juin 1946 dans le quartier du Queens à New York. Il est PDG de son groupe, la Trump Organization et maintenant candidat a la presidence des USA.

Le 9 janvier, plusieurs individus anonymes ont appelé une quinzaine d'écoles et de centres culturels juifs à travers les États-Unis pour dire que des bombes allaient exploser dans leurs établissements.

Vous consacrez la première partie de votre livre à l’antisémitisme contemporain, ce que vous appelez cette “nouvelle religion planétaire”, mais le contexte n’est-il pas différent ici, aux Etats-Unis, de ce qu’il est en France?

De l’ombre à la lumière pour celui qui fut probablement le plus influent conseiller de Donald Trump. Le président élu a choisi son gendre Jared Kushner pour devenir haut conseiller de la Maison Blanche. 

MAIS  à la lecture de ce bel unanimisme à isoler Israël, plus important qu’un empressement à être d’accord intellectuellement sur des affirmations idéologiques et géopolitiques, en confrontant ce texte à 3000 ans d’Histoire, un profond malaise s’empare de notre conscience, de notre éthique et de notre sens de la Justice.

Cet enfant à la curiosité insatiable est hyperactif. A l'âge de sept ans, après trois mois passés dans une école de Port Huron dans le Michigan, où la famille vient de s'installer, Thomas est classé "instable" par son professeur. Il quitte le circuit scolaire, définitivement.  Et c'est sa mère, ancienne institutrice, qui prend en charge son éducation.

Les efforts pour sauver un patient juif atteint d’un cancer ont été nombreux et soutenus par des stars comme Kim Kardashian, Mayim Bialik et Jason Biggs

Croix gammée et slogan nazi tagués sur une devanture de Philadelphie, chants xénophobes entonnés dans un lycée de New York, lettres de menaces distribuées dans les boîtes aux lettres, injures envahissant les campus

Ce qui est anormal dans la dernière campagne américaine est le fait que Donald Trump n'a fait que des promesses extravagantes: ériger un mur à la frontière mexicaine et renvoyer 11 millions de Mexicains, interdire l'entrée aux musulmans, bombarder à outrance l'État islamique, punir les femmes qui décident d'avorter, faire payer les pays de l'OTAN, la Corée et le Japon pour la protection américaine. 

Tous les ans, les Américains célèbrent, autour d'une dinde, cette tradition instaurée depuis 1789 dont les origines remonteraient aux pèlerins fondateurs de la colonie de Plymouth. Que commémore-t-elle ?

Depuis que Donald Trump a annoncé qu’il nommait son conseiller Stephen K. Bannon au poste de stratège en chef de la Maison Blanche, la plupart des dirigeants des associations juives américaines et beaucoup de figures juives connues se sont senties obligées d’y aller de leur commentaire.

Les gens comme moi n'ont pas leur place dans l'Amérique de Trump Pour ce que j'en sais, c'est mon arrière-grand-mère qui a voulu rester. Parce qu'ils avaient vécu dans ce pays toute leur vie, parce qu'ils ne connaissaient rien d'autre. Parce que tout ce qu'ils aimaient était là. Pourquoi partir?

Depuis la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines, les mêmes explications – parfois contradictoires entre elles – et les mêmes slogans sont répétés en boucle par les analystes. 

Contenu Correspondant