Share |

France

Après le scandale qui a terni la campagne électorale du candidat des Républicains François Fillon, le jeune candidat Emmanuel Macron, qui se présente sous l’étendard du nouveau mouvement pro-européen En Marche! pourrait se retrouver au second tour le 7 mai 2017. 

Comme il n’y a pas de « vote catholique » en France, au sens d’un vote quasi unanime des électeurs de confession catholique, il n’y a pas non plus de « vote juif ».

Certes Marine n'est pas la fille de son père quand il s'agit d'antisémitisme. Mais de là à se l'imaginer en protectrice du Juif traumatisé, c'est tout de même pousser un peu loin le prépuce.

On doit toujours disséquer les idioties. Elles racontent la fange et le désarroi. Voilà donc un scandale que l’on évacue, entêtant malgré tout, une caricature postée par le compte twitter des Républicains (parti politique héritier putatif du Général de Gaulle), où un homme riche d’espérances politiques est dessiné avec un nez cassé. 

Lors d'une mémorable conférence de presse tenue en novembre 1967, de Gaulle déterminait que les juifs étaient « un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur ». Raymond Aron, intellectuel du même bord que le Général, fut sidéré et se demanda « pourquoi le général de Gaulle avait solennellement réhabilité l’antisémitisme ».

Ayant participé très activement à toutes les élections présidentielles françaises depuis quarante ans, je ne pensais jamais avoir à assister à une campagne aussi désastreuse que celle dans laquelle s’enfonce aujourd’hui notre pays. J’en pleurerai de rage et de colère. Et je sais que je suis loin d’être le seul.

Ville emblématique de la banlieue parisienne, elle vit s'édifier le premier grand ensemble français de 1955 à 1970. Elle est devenue en l'an 2000 sous-préfecture du département du Val-d'Oise.  Sarcelles a une importante communauté juive en majorité Sépharade et beaucoup de ses membres sont originaires du Maroc. 

La grave agression dont ont été victimes voici peu deux jeunes Juifs à Bondy en Seine Saint-Denis est venue rappeler que l’antisémitisme reste virulent en France, et peut expliquer pourquoi tant de Juifs quittent la France, année après année.

Aucune excuse pour negliger de dire JE T'AIME a tous et toutes celles que vous connaissez

Pour la première fois dans l’histoire de la Cinquième République, la désignation des candidats s’est faite après l’éviction furieuse, par les électeurs, de presque tous les représentants de la classe politique traditionnelle. Les candidats qui semblaient les plus crédibles il y a quelques mois – François Hollande, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Manuel Valls, François Bayrou... - ont tous dû renoncer à se présenter.

Une dispute a éclaté entre les quatre protagonistes à un feu rouge. Les victimes, qui circulaient à bord de leur véhicule, disent avoir été la cible de regards insistants, puis d'insultes antisémites : "je vais te tuer, espèce de sale juif".

La fondation Terra Nova, proche du PS, a publié un rapport ce mercredi 22 février dans lequel elle préconise une représentation de l'islam de France moins centralisée et l'instauration de deux jours fériés, un musulman et un juif, à la place des lundis de Pâques et de Pentecôte.

 Conférence de presse du Général Charles De Gaulle dans laquelle il explique que les juifs "ont été de tout temps [...] un peuple d'élites, sûr de lui-même et dominateur".

L’écriture et la réflexion de Jean-Claude Milner sont saisissantes de vie et de clarté. Milner est un penseur et un écrivain engagé : non dans le sens ordinaire de ce terme – qui serait plutôt synonyme d’« embrigadé » dans un parti politique (surtout de gauche) – mais quelqu’un qui donne corps, dans sa réflexion, aux préoccupations auxquelles il a consacré son existence. 

Pour le Front national, obtenir le soutien de la communauté juive ou du moins faire cesser son hostilité historique, relèverait d'un aboutissement sur le chemin de la «dédiabolisation» que voudrait impulser Marine Le Pen.

Coralie Miller s'attaque à un sujet mille fois traité et apparemment inépuisable: "Qu'est-ce qu'être juif?". Elle le fait en l'abordant sous un angle particulier: la perception qu'ont de leur judéité et de leur pays des citoyens français profondément enracinés dans la culture française et républicaine.

"C'est toute la jeunesse des quartiers populaires que la police a humiliée par cet acte infâme. Qu'est-ce que c'est que la République pour ces jeunes qui subissent l'humiliation de la part de ceux qui devraient les protéger ? Comment après leur parler des valeurs de la République ?".

J’ai connu une période où l’antisémitisme semblait avoir été oublié. Issu de l’école républicaine j’avais des copains de tout bord, de toute race, de toute religion et nous avions la chance, je m’en aperçois aujourd’hui, de ne faire aucune différence entre nous. 

“Juifs de France – Pourquoi partir ?” est le nouvel essai de Serge Moati qui relate le parcours de certains jeunes juifs qui ont choisi de revenir sur la terre de leurs ancêtres en Israël. 

Les militants de Marine Le Pen, présents au grand rendez-vous lyonnais, ont révisé leurs classiques des années 30 : les juifs contrôlent le monde, ils sont riches, ils sont coupables d’une double allégeance, et la Shoah n’est qu’un événement historique comme un autre.

La découverte est révolutionnaire. La cancérologue française Patrizia Paterlini-Bréchot de la faculté de médecine Necker-Enfants malades a mis au point un test qui, par une prise de sang, permet de détecter de manière précoce tout type de cancer. Les premiers tests commencent à être commercialisés. 

 Les antisémites parlent des Juifs. Je préviens que je vais dire une énormité. Les antisémites ne connaissent point les Juifs. Ils en parlent mais ils ne les connaissent point. 

Saint Valentin était un prêtre qui fût emprisonné et décapité un certain 14 février. L'histoire raconte que les enfants aimaient beaucoup Valentin. Il était leur ami. Pour le réconforter, les enfants lui passaient des messages d'affection à travers les barreaux de sa cellule.

L'historien est accusé d'incitation à la haine raciale pour avoir évoqué l'antisémitisme arabe... en citant un sociologue d'origine algérienne ! Le Collectif contre l'islamophobie en France le poursuit en justice.

Contenu Correspondant