Share |

Exile

août 12, 2016

Je vis depuis 10 ans à Los Angeles, ville de tous les rêves et de toutes les illusions. Ville mythique où se côtoient des millions d ‘habitants, sans but, sans vision, sans espérance et en même temps nourris de toutes les ambitions, de toutes les quêtes,  de tout ce qui fait le rêve américain. Ville  phare pour de millions d’âmes et où paradoxalement on se sent  seul au monde.

Lettre de Californie : Exil sans retour

 

Je vis depuis 10 ans à Los Angeles, ville de tous les rêves et de toutes les illusions. Ville mythique où se côtoient des millions d ‘habitants, sans but, sans vision, sans espérance et en même temps nourris de toutes les ambitions, de toutes les quêtes,  de tout ce qui fait le rêve américain. Ville  phare pour de millions d’âmes et où paradoxalement on se sent  seul au monde.

Contenu Correspondant