Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc

  

 

Ecrivez nous

 

 

| Lire les Commentaires | Ajouter un commentaire |


21/07/03

Rabbi Nissim Ben Nissim

Would you please advise whether you are aware of a book in English and/or Hebrew which discusses the life of Rabbi Nissim Ben Nissim? Thank you for your assistance.

Deborah Hazan  
motihazan@hotmail.com
 


21/07/03

bonjour je suis marocain de trois generations et je recherche mon origine de nom car je n'ai pas trouve mon nom est titane je sais qu'ils etrouve dans la liste des noms mais il y'a aucune indication veuillez me faire parvenir des renseignements merci pinographie@hotmail.com 


21/07/03

  • Sujet: racisme anti-musulman

azul flawn ( bonjour en berbère) , je suis tombée sur ce site par hasard , ma foi trés riche et trés intéréssant , mais j'ai été outrée et terriblement choquée par les propos de certains internautes,mon père ayant grandit avec des juifs dans une campagne berbère du maroc et mon grand-père ayant recueillit un juif sans parents et qui est tout de même resté juif car mon grand-père l'envoyé a l'école hébraique. En effet dans beaucoup de messages postés une pensée unique revient à chaque fois:le musulman ,et par extension le palestinien,est raciste , anti-sioniste et ne fait pas d'efforts pour la paix.C'est toujours de sa faute si la paix échoue.C'est ce que j'appelle "l'art de la faire à l'envers" et c'est du foutage de gueule mais je ne m'étendrai pas sur le conflit israelo-palestinien car ça risquerait d'être long. Je respecte tout à fait l'avis de chacun mais il faut quand même savoir modérer ses propos et réfléchir avant d'écrire des conneries. L'antisémitisme n'est pas arabe mais bien européen !! Bslama a'likoum

leila


21/07/03

Amour et femmes

J'aime les femmes. J'en ai aimé un certain nombre. Don juan
peut-être, mais surtout coeur d'artichaud. Des baffes j'en
ai reçu pas mal et mon coeur a saigné plus d'une fois. J'ai
fait du mal on m'en a fait mais c'est la vie.
Hommes et femmes nous sommes des ennemis intimes.

Moa


21/07/03

  • Sujet: retrouver nos amis d'enfance au maroc

nous sommes 2 camarades et nous avons etudier a l'ecole d'anfa a casablanca dans les annees 57-60. nous habitions a la rue du commissaire ladeuil nous avons la cinquantaine passee moi soly j'ai rencontrais robert (bobby ) dans le forum de dafina net et il y a 45 ans qu'on ne sais pas vu . et nous cherchons tous nos camarades de classe j'ai toutes les photos de l'ecole nous esperons avoir de vos nouvelles salut les marocains de l'ecole d'anfa et a bientot de vous lire. on vous embrasse au nom de notre enfance si belle a casablanca

soly anidjar d'ashodod ( israel) et robert azoulay paris (france)


21/07/03

Cher Jean-Pierre,

Je pense vous avoir déjà parlé de ce crétin de Mouloud AOUNIT, sans pouvoir le nommer alors (j’ai une propension à oublier les nom en général mais alors quand il s’agit d’inconscients historique, c’est radical !), dans un email antérieur. Je pense qu’il s’agissait d’une interview qu’il avait accordée (et lamentablement assuré) à un journaliste en face à face avec un fonctionnaire d’un ministère ou de l’ambassade israëlien. Ici Mr Victor Perez (dont je n’ai pas l’adresse email, mais qui, je l’espère, aura cette missive) me donne l’occasion de revenir sur ce thème qui m’est bien cher : l’ARABISME, père de tous nos maux.

Vous devez savoir que plus AMAZIGH que ces noms et prénoms, on meure ! « Mouloud » est un prénom exclusivement Kabyle et « Aounit » plus Amazigh que ça on ne peut pas. Voici donc un pur sous-produit de la communauté Amazighe telle qu’elle est soumise aujourd’hui (et déjà de puis bien longtemps) à l’arabêtisation des médias et des politiques d’ « éducation » des beurs en France (Voir l’article : http://www.primo-europe.org/documents.php?numdoc=Do-308839457 ). 

De deux choses l’une où bien on s’acharne à s’attaquer au symptôme (et je ne pense pas que c’est tout à fait inutile) en répondant du tac au tac à des intervention très émotionnelles comme les siennes, où bien on se concentre sur la cause même de la création de ce genre de poupée gonflable (et vite dégonflable : il n’y a qu’à lui rappeler que ses frères se trouvent non pas en Palestine contestée mais en Israël, que l’ossature même de l’arabêtisation à laquelle il est soumis le mène droit vers ce genre de conflits et pas sur ceux de Kabylie, etc….) c'est-à-dire sur les mécanismes même de production de cette attitude mentale (très proche de la maladie mentale car totalement irrationnelle). Le nec plus ultra, serait bien entendu, de ne même pas s’adresser à lui mais à la canaille politicienne de France (et d’ailleurs) pour les informer qu’ils font fausse route en les arabêtisant. Là, on peut arriver à mobiliser, rien qu’en France, 2 millions (au moins) d’Imazighen contre ce bêtisier géant ! Pour çà il faut jeter un petit coup d’œil sur : http://www.primo-europe.org/documents.php?numdoc=Do-214448139 et penser à des alternatives idéologiques (les cultures minorisées du « Monde Arabe ») comme nous ne cessons de le répéter.

Voilà, bonne lecture et bonnes vacances.

Stan


Essai réussi du M.R.A.P.
Par Victor Perez pour Guysen Israël News
17 juillet 2003 / 15:03



Le M.R.A.P, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (sic), dénonce entre autre - dans un procès-verbal établi à l'issue d'une recherche d’une durée de deux années sur des sites Internet anti-arabes - les "alliances entre l'extrême droite classique et des extrémistes se réclamant du judaïsme".




Ce rapport de 170 pages tend à montrer que derrière cette nébuleuse de sites "Frema" (France en marche), se retrouvent des groupes d'extrême droite et des "extrémistes juifs", liés par leur soutien à Israël et leur haine commune du musulman et de l’Arabe.

Ce mélange des genres, selon cette étude, a comme origine l’année 2000 soit, si l’on comprend bien, l’année du lancement de l’Intifada armée. La jonction se ferait, entre autre, par le site « aipj.net »( fermé depuis Mars 2003) qui réécrivait les dépêches de presse selon leurs propres analyses ; exemple cité par Le Figaro: « Un Palestinien a été tué dans les territoires occupés » donnait « Un terroriste a été neutralisé en Judée-Samarie ». Ouh la la !

Loin de moi la volonté de nier, ou minorer, l’existence « d’EXTREMISTES JUIFS et JUIVES ». Je le certifie , il en existe, et comme le CRIF, Guysen -sous la férule de son rédacteur en chef Guy SENBEL –condamne très fermement leurs approches.

Ce qui me déconcerte par contre, c’est l’exclusive choisi par le MRAP, qui se dit à la pointe du combat contre toutes les formes de racisme (re-sic). Seule l’Arabophobie a légitimé cette étude.
La Judéophobie, liée au même conflit proche oriental, ne nécessite donc pas que l’étude s’y attèle également et notamment en ce qui concerne la France, où toutes les ‘’critiques’’ envers le gouvernement Sharon ne sont encouragées que par ‘’l’action de ce dernier’’ - et non pas par une haine viscérale de l’Israélien, voire du Juif- et où les procès pour Antisémitisme ne sont que ‘’paravents’’ pour les inconditionnels d’Israël, à savoir forcément les « EXTREMISTES JUIFS ».

«Internet, assure le secrétaire général du MRAP, Mouloud AOUNIT, est devenu un terrain de propagation du racisme et notamment du racisme anti-arabe, anti-musulman ». Deux années de recherches n’ont pas permis à cette association de connaître les sites - crées suite à l’Intifada armée et dirigés par des « EXTREMISTES ARABES » pro-Palestiniens et à vocation anti-juif- ayant des forums où circulent les extraits de livres des plus virulents, mensongers, haineux et accusateurs contre le Judaïsme et Israël ; tels « le Manifeste ‘’Judéo-Nazi’’ d’Ariel Sharon » ou encore « le Protocole des Sages de Sion ». La dénonciation de la Judéophobie musulmane n’est donc pas une priorité pour le MRAP, ex mouvement fondé par des survivants juifs de la guerre 39-45 désireux de se battre contre tout Racisme et Antisémitisme.

Le même Mouloud Aounit, qui lors d’une contre manifestation au gala en faveur de Tsahal -organisé par Gilles Taïeb et l’ABSI keren or au Zénith à Paris en 2002- assurait au micro du rédacteur en chef Michel Zerbib de Radio J que « les soldats Israéliens tiraient sur les ambulances et les hôpitaux palestiniens ».

Seuls « les extrémistes juifs » pourront attester que ces allégations sont basées sur des mensonges à « caractères antisémite », et affirmer que leur propagateur n’est qu’un « extrémiste arabe », pour cause de faits dénaturés, et que toutes les oppositions à cette lecture des évènements ne sont pas des « paravents » servant à dissimuler les ‘’atrocités israéliennes’’.

Le hic, c’est que ces « extrémistes juifs » forment la grande, très grande, majorité du peuple juif de par le monde. D’ailleurs à les lire et les écouter, la signification du sigle MRAP ne serait plus que : « Mouvement contre le Racisme et pour les Arabes Palestiniens ».

Mouloud, à les croire, a réussi la transformation de ce mouvement.


21/07/03

Commémoration à Paris de la rafle du Vel d'Hiv

PARIS (AFP) - Plusieurs centaines de personnes se sont
retrouvées dimanche à Paris au square des martyrs juifs pour
commémorer dans le recueillement la rafle du Vel d'Hiv, qui
a marqué un tournant décisif dans l'application de la
"Solution finale" en France.

"Participer à cette cérémonie (...) n'est rien de moins que
le maintien et la transmission de la mémoire des souffrances
indicibles de toute une communauté, c'est l'édification de
la mémoire de la France, c'est aussi la défense de notre
cohésion nationale, qui sont en jeu", a déclaré le
secrétaire d'Etat aux anciens combattants, Hamlaoui
Mekachera.

"Il n'y a pas de place en France pour l'intolérance", a
ajouté M. Mekachera qui a prononcé son discours dans ce
square du XVe arrondissement en présence d'anciens
combattants et d'anciens déportés juifs, du maire de Paris
Bertrand Delanoë et du président du CRIF Roger Cukierman.

Depuis 1993, le premier dimanche suivant l'anniversaire de
la rafle est déclaré journée nationale à la mémoire des
crimes racistes et antisémites.

Les rafles des 16 et 17 juillet 1942 virent l'arrestation de
13.152 personnes dans Paris et sa banlieue par la police,
dont pour la première fois de nombreux enfants (4.051).
Trois mille d'entre-eux seront séparés de force de leurs
parents. Aucun ne reviendra des camps de la mort.

"Cette rafle a dépassé tout entendement", a rappelé très
ému, Henry Bulawko, président de l'amicale des déportés
d'Auschwitz, tout en rappelant que "c'est en France qu'on a
voulu sauver le plus grand nombre de juifs".

Cette rafle, "nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas
l'oublier", a ajouté Simone Veil, l'ancienne ministre,
présidente de la fondation pour la mémoire de la Shoah.

Rappelant qu'à son retour de déportation, elle s'était
heurtée, comme tant d'autres, à "un mur de silence", elle a
souligné que "les choses avaient changé", en particulier
dans les années 90 lorsque les autorités françaises ont
apporté "un appui considérable" à l'histoire et au travail
de mémoire.

"La bataille n'est jamais gagnée", a-t-elle cependant
averti, rendant hommage à la "3ème génération" dont un
représentant, le président de l'Union des étudiants juifs de
France, Jonathan Arfi, a raconté à la tribune un voyage
effectué par de jeunes juifs et de jeunes arabes à
Auschwitz.

Après la "prière des morts" psalmodié par un jeune rabbin,
un "Juste", ceux qui ont aidé les Juifs pendant la guerre, a
témoigné à son tour.

"Les Justes étaient massivement des petites gens, des
paysans, des fonctionnaires, des religieux, des
enseignants", a rappelé Henri Bartoli.

Juste avant la cérémonie, de jeunes "marathoniens de la
mémoire" avaient relié, flambeau à la main, le Mémorial du
martyr juif au Vel d'Hiv en souvenir des victimes de "la
barbarie nazie et collaborationniste".


21/07/03

Au super grand prix de Madrid , l athlete Israelien ,
champion d Europe au saut a la perche , Alex Averbuch a
realise le meilleur saut de l annee a 5,93 m . Un mois avant
le championnat du monde a Paris , cela semble prometteur
PLUS VITE , PLUS HAUT , PLUS FORT !!!


 

        

France

Israel

USA

Canada

© 2002 Harissa, Inc. All rights reserved.

 

 

 welcome 

 DAFINA 

Repas traditionel du chabbat, ce mets a base de ble, pois chiches et viande etait cuit toute la nuit dans un four ferme a basse temperature. Le mot vient de l'Arabe dafina/adafina qui veut dire "couvert, etouffe".

 

 


Cherchez dafina